Peinture cuisine

Peinture cuisine

Les conséquences d’un mauvais choix de peinture dans une cuisine sont assez négatives, des moisissures se forment sur les murs, la peinture s’écaille et des tâches difficiles à ôter apparaissent régulièrement. Il convient de choisir une peinture vraiment adaptée à cette pièce, soumise à une production régulière de vapeurs spécifiques.

Une préparation des surfaces indispensable

La première étape de la peinture d’une cuisine, comme de toute autre pièce, concerne la préparation des surfaces à peindre. Les revêtements muraux, souvent salis par les vapeurs diverses, doivent être lessivés. Les fissures trop marquées doivent être ouvertes. Une, voire plusieurs couches d’enduit doivent être appliquées sur les surfaces ouvertes ou creuses. Vient ensuite une étape de ponçage des aplats d’enduits, puis un époussetage des murs, qui permettent d’obtenir des surfaces propres, exemptes d’imperfections majeures et de résidus de ponçage.

Les étapes de peinture de la cuisine peuvent alors commencer.

La cuisine une pièce délicate

L’humidité résiduelle due aux vapeurs de cuisine, aux projections de graisse et aux différentes éclaboussures d’eau, implique le choix d’une peinture spécifique vraiment résistante pour les murs de la cuisine. Le plafond de la cuisine nécessite également une peinture spécifique particulièrement adapté.

Les peintures de cuisine doivent contenir une couche de fongicides, qui empêche la formation des moisissures et fait écran à l’humidité, rendant la surface peinte étanche. Il convient de passer toujours deux couches de cette peinture spécifique enrichie en fongicides.

Le recours à une peinture plus classique implique obligatoirement le passage d’une sous-couche contenant les fongicides qui protège les revêtements muraux. Il convient également de choisir une peinture que l’on puisse nettoyer à l’eau sans risques d’altération, et qui puisse également supporter des nettoyages avec certains produits d’entretien disponibles dans le commerce, contenant une proportion d’alcool.

Privilégier la peinture acrylique à la peinture glycero

Si vous disposez de murs sains et propres, il est recommandé de privilégier la peinture acrylique pour votre cuisine. Cette dernière s’avère à la fois résistante par rapport aux projections diverses, lessivable, disposant d’un pouvoir de séchage très rapide, et elle ne dégage pas d’odeurs agressives durablement envahissantes lors de la pose. Ce type de peinture offre aujourd’hui de nombreuses possibilités de finitions, de multiples coloris et de nombreuses possibilités d’effets esthétiques.

Les peintures de type glycero, souvent utilisées pour peindre les parties extérieures et dont on vante les mérites de résistance dans les pièces humides comme les cuisines, ont effectivement des propriétés d’étanchéité, mais elles présentent les désavantages majeurs de sécher très lentement et d’être composées d’éléments organiques particulièrement volatiles qui peuvent s’avérer nocifs pour l’organisme humain. De plus, l’application de la peinture glycero pour les peintres, professionnels comme amateurs, s’avère toujours plus délicate.

Toutefois, si vous disposez de murs présentant des irrégularités et plutôt abimés, le recours à la peinture glycéro en assurera mieux l’étanchéité et la longévité des aplats de couleurs.

Privilégier la glycéro pour le plafond de la cuisine

Si vous disposez d’un plafond assez important en termes de surface, il est préférable de choisir la peinture glycero qui offre une étanchéité plus importante et s’avère plus résistante sur la durée. Il est conseillé de choisir une finition de type blanc mat grâce à laquelle vous parviendrez à masquer les irrégularités de votre plafond. Les éventuelles éclaboussures et salissures qui atteignent parfois le plafond seront également mieux dissimulées par l’aspect mat. De plus, l’aspect mat du plafond fait ressortir les côtés satinés ou les côtés brillants ainsi que les teintes que vous avez choisies pour les murs de la cuisine. Cet aspect se marie parfaitement avec de nombreuses couleurs de peinture.